Pierre et le loup – Prokofiev

vendredi 31 janvier 2020 à 20h30 Théâtre Michel Portal, Bayonne Achetez vos billets
samedi 01 février 2020 à 17h Espace culturel Larreko, St-Pée-sur-Nivelle Achetez vos billets
dimanche 02 février 2020 à 17h Théâtre Michel Portal, Bayonne Achetez vos billets

Tarifs

Plein : 26€
Adhérents Scène nationale : 10€/14€/18€
Tarif réduit : 15€
Moins de 22 ans : gratuit
Formule Piccolo : 15€ (1 adulte + 1 élève mineur du CRR ou des écoles de musique du réseau départemental 64) ou 20€ (2 adultes + 1 élève mineur du CRR ou des écoles de musique du réseau département 64) – sur présentation d’un justificatif
Abonnés Impro : 10€ (sur présentation de la carte Abonné Impro)
INFOS ET BILLETTERIE : www.ospb.eus / www.scenenationale.fr

Distribution

Direction \ Benoit Fromanger
Récitante \ Julie Depardieu
Auteur \ Bernard Friot

En quelques mots

Prokofiev
Pierre et le loup

Verdier
Le Canard est toujours vivant

 Prokofiev
1ère Symphonie op.25

 

En partenariat avec la Ville de Bayonne et en coréalisation avec la Scène nationale du Sud-Aquitain.

L’Orchestre Symphonique du Pays Basque s’associe à la Ville de Bayonne et à la Scène nationale du Sud-Aquitain pour proposer un programme dédié au jeune public, autour de l’œuvre Pierre et le loup de Prokofiev. Sous la baguette du chef Benoit Fromanger et avec la pétillante Julie Depardieu pour récitante, les enfants ne seront pas au bout de leurs surprises en découvrant la suite de l’histoire imaginée par l’auteur Bernard Friot : et oui, le canard est toujours vivant !

 

Benoit Fromanger

Reconnu internationalement comme chef d’orchestre du plus haut niveau, Benoit Fromanger souhaite apporter et partager à chaque concert son approche personnelle de la musique. Musicien extrêmement talentueux, Benoît Fromanger se distingue par des esthétiques sonores riches et un élégant sens du phrasé. Son respect pour les musiciens et le public, son énergie, sa générosité et sa passion le rendent un chef incontournable sur les scènes musicales internationales.

Né à Paris, Benoît Fromanger étudie de la musique et de la flûte au Conservatoire de Paris avec d’éminents professeurs comme Roger Bourdin et Jean-Pierre Rampal. Soliste de l’orchestre de l’Opéra National de Paris pendant dix années, puis de l’Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, sous la direction de chefs d’orchestre comme Leonard Bernstein, Carlos Kleiber, Lorin Maazel, Bernard Haitink, Zubin Mehta, Carlo Maria Guilini, Daniel Barenboim etc …Benoît Fromanger décide de mettre à profit  ces expériences musicales et sociales, et d’interrompre sa brillante carrière de soliste et musicien d’orchestre afin de  se consacrer exclusivement à la direction d’orchestre qu’il étudie avec  Valery Gergiev et Rolf Reuter à la Hochschule de Berlin.

Toutes ces influences l’aident à développer sa sensibilité, son enthousiasme et sa musicalité. Il se produit dans de nombreux festivals et concerts où il dirige entre autres l’Orchestre Métropolitain de Montréal, l’Orchestre  Symphonique de la Radiodiffusion Slovène, l’Orchestre  Symphonique de la Radio Suisse Italienne, la Philharmonie de Coblence, l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Philharmonique de Haïfa, les Concerts Colonne et Concerts Lamoureux, le Sinfonia Rotterdam, le Tokyo Symphony, l’Orchestre Symphonique du Pays Basque, l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, l’Orchestre Symphonique du Théatre National de Brasilia …

Benoît Fromanger a été nommé en 2004 professeur à la Hochschule für Musik « Hanns Eisler » de Berlin. Il a été Directeur Musical et Chef d’Orchestre Principal de l’Orchestre Symphonique de Bucarest entre 2011 et 2018.

« ……….Le Maestro français Benoit Fromanger a montré tout le potentiel sonore de l’orchestre de même que l’indescriptible variétés des nuances …..Les spectateurs se sont sentis touchés aux larmes …. » Julio César Huertas, Montevideo.

Julie Depardieu

Issue d’une illustre famille de comédiens, Julie Depardieu suit des études de philosophie, puis multiplie les stages dans le milieu du cinéma, sans toutefois se destiner à la carrière d’actrice. On la découvre sur grand écran, aux côtés de son père, dans Le Colonel Chabert en 1994. Elle tourne ensuite dans plusieurs téléfilms de Josée Dayan.

 Danièle Dubroux offre à la comédienne son premier grand rôle dans L’Examen de minuit en 1998. Son naturel et sa fantaisie font merveille dans l’univers loufoque de la réalisatrice, qui la dirigera de nouveau dans Eros thérapie en 2004.

 Elle enchaîne les rôles, à la fois pour le cinéma d’auteur et le grand public.

Julie tourne en 2003 Podium et Un long dimanche de fiançailles gros succès au box-office.

Elle obtient en 2004 une première consécration en devenant la première actrice à remporter deux Césars pour le même rôle dans La Petite Lili de Claude Miller (meilleur espoir et meilleur second rôle féminin).
Sa collaboration avec ce cinéaste lui sera bénéfique puisqu’elle remporte à nouveau le César du meilleur second rôle pour Un secret en 2008, année où elle joue également son propre rôle dans Le Bal des actrices de Maïwenn.

Après des années 2009 à 2011 fructueuses, on a pu entendre sa voix dans le film d’animation Ma maman est en Amérique de Marc Boreal et Thibaut Chatel avant de la découvrir dans l’adaptation de Les yeux jaunes des crocodiles en 2014. Depuis, elle a notamment tourné dans deux autres longs métrages, Crash test Aglaé réalisé par Eric Gravel et C’est quoi cette famille ?! de Gabriel Julien- Laferrière. En 2014, Julie Depardieu coréalise avec Pierre-Henri Gibert, Guillaume D., un documentaire en hommage à son frère Guillaume.

Côté théâtre, Julie Depardieu découvre les planches en 2003 avec Mémoires de deux jeunes mariées d’Honoré de Balzac, puis Le jardin aux betteraves de Roland Dubillard. En 2011, Julie Depardieu est nommée aux Molières pour son interprétation de Nono de Sacha Guitry mis en scène par Michel Fau qui la retrouve dans Le Misanthrope en 2014 puis dans Fric Frac en 2018.

Passionnée de musique classique et d’Opéra, elle met en scène Les Contes d’Hoffman d’Offenbach en 2008.

En 2015, elle participe à un concert- lecture à la Fondation Maeght pour l’inauguration de l’exposition En chemin de Gérard Garouste autour de son livre L’Intranquille ,  elle est également narratrice dans Fantasio d’Offenbach au Festival de Radio France Montpellier sous la direction de Friedemann Layer. 

Elle renouvellera l’expérience au Festival de Saint-Denis en compagnie de Charles Berling et du Secession Orchestra dirigé par Clément Mao-Takacs.

 Julie Depardieu tient une chronique hebdomadaire dans la Matinale de France Musique. 

Bernard Friot

Bernard Friot est né près de Chartres en 1951, mais il a posé ses valises dans de nombreuses villes de France et d’Allemagne. Après avoir été longtemps enseignant de lettres et s’être particulièrement intéressé aux pratiques de lectures des enfants et adolescents, il a été pendant quatre ans responsable du Bureau du livre de jeunesse à Francfort. Il vit à Besançon où il se consacre à l’écriture et à la traduction.

Bernard Friot se définit comme un « écrivain public » : il a besoin de contacts réguliers avec ses jeunes lecteurs pour retrouver en lui-même les émotions, les images dont naissent ses histoires. La relation au lecteur est aussi au cœur de sa réflexion sur l’écriture : lire est pour lui un acte de création, autant que l’écriture. Le texte doit donc inciter le jeune lecteur à construire, avec rigueur et liberté, sa propre interprétation.

Il s’est essayé à des genres très divers : courts récits, romans, textes pour lecteurs débutants, recueils de poèmes, textes pour le théâtre, chansons, manuels d’écriture. Il collabore régulièrement avec des comédiens et des musiciens.

Il attache aussi une grande importance à la traduction de livres pour la jeunesse de l’allemand et de l’italien car pour lui la traduction est un travail de création aussi noble et passionnant que l’écriture.