Pier Pol Berzaitz et l’OSPB

vendredi 08 novembre 2019 à 20h30 Cinéma St Louis, St Palais Achetez vos billets
dimanche 10 novembre 2019 à 17h Auditorium Henri Grenet, Cité des arts, Bayonne Achetez vos billets

Tarifs

Plein : 15€
Tarif réduit et adhérent de l’association Argitze : 10€
Moins de 22 ans : gratuit (uniquement à la billetterie sur place)
Formule Piccolo : 20€ (2 adultes + 1 élève mineur du CRR ou des écoles de musique du réseau départemental 64) – sur présentation d’un justificatif
Abonnés Impro : 10€ (sur présentation de la carte Abonné Impro)

Distribution

Soliste chant \ Pier Pol Berzaitz
Direction artistique \ Joël Mérah

En quelques mots

En partenariat avec la Scène nationale du Sud-Aquitain, l’Institut Culturel Basque, la société ELKAR et l’association Argitze.

Pier Pol Berzaitz, chanteur souletin bien connu au Pays Basque, nous livre son répertoire, accompagné de l’Orchestre Symphonique du Pays Basque en formation chambriste, sur des arrangements et sous la direction artistique de Joël Mérah.

L’idée de cette coproduction est venue très naturellement entre l’Institut Culturel Basque, la Scène nationale du Sud-Aquitain et l’Orchestre, désireux d’unir leurs forces pour promouvoir les artistes d’ici, dans un répertoire associant tradition et création. Ce projet, initialement créé il y a quelques années, a connu un succès tel qu’il a donné lieu à l’enregistrement d’un disque en février 2019. C’est pour accompagner la sortie de ce disque en cet automne que ces 2 concerts ont été imaginés.

Un projet longuement désiré, et venu à point nommé par rapport au nouveau projet de l’orchestre depuis renommé Orchestre Symphonique du Pays Basque / Iparraldeko Orkestra, qui nous mène sur de petits lacets de campagne vallonée, portés par la douce voix de Pier Pol Berzaitz, enfant du pays attaché à ses racines.

Un projet teinté d’amitié, entre le chanteur et son arrangeur/orchestrateur, Joël Merah – professeur d’analyse au Conservatoire Maurice Ravel Pays Basque, et avec toute l’équipe de musiciens, artistes « d’ici », traversés d’une même énergie.

C’est ce magnifique pays que nous avons voulu célébrer à travers cette coopération avec l’Institut Culturel Basque et la Scène nationale du Sud-Aquitain.

Pier Pol Berzaitz

Pier Pol Berzaitz est aujourd’hui considéré comme l’un des compositeurs et chanteurs les plus représentatifs de la « nouvelle chanson basque ». Auteur de nombreuses chansons parmi lesquelles la célèbre Baratze Bat, chanson d’amour issue de la pastorale Harispe et devenue depuis incontournable, il nous livre, dans ce disque, des extraits de son répertoire. La plupart proviennent de deux albums parus ces dernières années : Les Poèmes de jeunesse  et Les Chants de l’Aube. Dans les Poèmes de Jeunesse, Pier Pol Berzaitz met en musique des textes d’Arnaud d’Oihénart, poète souletin né à Mauléon en 1592, connu pour son attachement au peuple et à la langue basque et l’un des rares écrivains non-ecclésiastiques de son époque ayant écrit en langue basque. Maitenaren gal-kexua, Argia daritzanari sont deux de ses poèmes d’amour dits «  de jeunesse ». Dans Xalbadorren Heriotzean, Esku hutsik et Imanol Larzabal lagunari  tirées des Chants de l’Aube, la musique de Pier Pol Berzaitz met en valeur la poésie de Xabier Lete. Elle sert aussi les vers de Beñat Sarasola, Jean-Louis Davant ou Nemesio Etxaniz. Pier Pol Berzaitz a beaucoup collaboré avec les artistes du territoire, et notamment avec Joël Mérah , qui prend la direction artistique de ce projet, aux côtés des musiciens de l’Orchestre Symphonique du Pays Basque.

Joël Mérah

Musicien guitariste, compositeur et arrangeur, Joël Mérah  se reconnaît dans une double formation musicale qui laisse entrevoir des expériences au travers de certaines musiques traditionnelles et savantes. Ce parcours éclectique s’inscrit volontairement dans une démarche d’artiste – artisan. Ses œuvres ont été interprétées par divers ensembles tels que : Oiasso Novis, Cairn, Iniji, l’Octuor à vent, l’Orchestre Symphonique du Pays Basque, l’Orchestre Philharmonique de Tokyo… ou encore avec la compagnie de danse contemporaine Gaàra du chorégraphe Kenyan Opiyo Okach avec qui il résida à Nairobi (Kenya) pour la composition du ballet Abila. En mai 2003, il obtient le premier prix du concours  à Tokyo. Musicien instrumentiste itinérant, c’est aux côtés de Stéphane Garin et Sylvain Chauveau qu’il s’exprime à l’heure actuelle au sein de l’ensemble 0 (zéro), collectif de musiciens se préoccupant principalement de créations musicales personnelles. Depuis 1999, il est professeur d’enseignement artistique au sein du Conservatoire Maurice Ravel Pays Basque.